Que faire en cas d’arthrose du genou ?

arthrose du genou

Publié le : 20 novembre 20226 mins de lecture

Encore appelée gonarthrose, l’arthrose du genou est une problématique récurrente lors des consultations. Lorsqu’elle n’est pas vite prise en charge, elle peut causer des douleurs, voire l’invalidité. Que faut-il faire alors lorsqu’on est face à cette maladie ?

Les symptômes de la gonarthrose

La gonarthrose est une maladie dégénérative des articulations. Elle est caractérisée par une inflammation et une destruction progressive du cartilage qui recouvre les extrémités des os. N’hésitez pas à consulter la plateforme xpermd.org pour en savoir plus. Les symptômes de la gonarthrose sont :

  • la douleur ;
  • la raideur ;
  • le gonflement de l’articulation.

La douleur est souvent intense au réveil et se calme pendant la journée. La raideur est généralement plus prononcée le matin et peut s’améliorer en marchant un peu. Le gonflement peut être accompagné de rougeur et de chaleur à la palpation. L’arthrose du genou peut être diagnostiquée par un examen physique et des radiographies. Il n’y a pas de cure pour l’arthrose, mais il existe des traitements efficaces pour soulager la douleur et prévenir la progression de la maladie.

Quels sont les traitements de la gonarthrose ?

Il existe plusieurs traitements disponibles pour soulager l’arthrose et améliorer la mobilité. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont l’un des traitements les plus courants pour la gonarthrose. Ils peuvent aider à réduire l’inflammation et la douleur. Les AINS peuvent être pris par voie orale ou injectés directement dans le genou. Les corticostéroïdes sont une autre option de traitement qui peut également être injectée dans le genou. Ce sont des médicaments puissants qui peuvent soulager rapidement la douleur et l’inflammation. Toutefois, ils ne doivent généralement pas être utilisés à long terme, car ils peuvent entrainer des effets secondaires tels que l’ostéoporose. La physiothérapie est un autre traitement courant pour la gonarthrose. Elle vise à renforcer les muscles autour de l’articulation et à améliorer la mobilité. Les exercices de physiothérapie peuvent également aider à réduire la douleur. Enfin, les injections de polysulfate de sodium sont également courantes pour le traitement de la gonarthrose. Ces injections aident à soulager la douleur en augmentant le liquide synovial dans le genou.

Quelques exercices pour soulager les symptômes de la gonarthrose

Les personnes atteintes de l’arthrose du genou peuvent recourir à certains exercices pour soulager leurs symptômes. Par exemple, les étirements doux du tendon rotulien peuvent aider à réduire la tension autour du genou. De plus, l’exercice régulier est un excellent moyen de maintenir la force musculaire et de réduire l’inflammation. Les patients atteints de cette affection doivent également essayer de perdre du poids, car une baisse du poids corporel peut réduire la pression sur les articulations. Il est important de prendre des mesures pour éviter les blessures au genou, car une telle blessure peut aggraver la gonarthrose. Avec un traitement adéquat, il est possible de soulager efficacement les symptômes de la gonarthrose.

Quelques conseils pour vivre avec une gonarthrose

La gonarthrose est une affection courante, surtout chez les personnes âgées. Les symptômes de la gonarthrose peuvent être gênants et douloureux, mais il existe des moyens de soulager la douleur et de limiter les dommages causés par la maladie.

Gardez votre genou au chaud et au sec

En hiver, portez des vêtements chauds et évitez de marcher dans les flaques d’eau ou la neige. Au printemps et en été, protégez votre genou des rayons UV du soleil en enfilant un pantalon ou en appliquant une crème solaire.

Restez actif

L’exercice régulier est bon pour la santé globale, mais c’est également un excellent moyen de soulager la douleur associée à la gonarthrose. Essayez des activités comme la natation ou le vélo, qui ne mettent pas trop de stress sur les articulations.

Prenez des médicaments pour soulager la douleur

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont souvent efficaces pour réduire la douleur et l’inflammation associées à la gonarthrose. Les AINS peuvent être pris sous forme de comprimés ou appliqués directement sur la peau à l’aide d’un onguent ou d’une crème.

Appliquez un bandage compressif ou une attelle

Cette application a pour but de soulager la douleur et faciliter le mouvement. Un bandage serré peut réduire l’inflammation tout en fournissant un soutien supplémentaire à l’articulation du genou. Une attelle peut également être utile si vous avez de la difficulté à bouger votre genou.

Consultez votre médecin

Ce conseil s’applique si vos symptômes ne s’améliorent pas avec le temps. S’ils s’empirent ou si vous rencontrez des difficultés à effectuer les activités quotidiennes, consultez votre médecin pour discuter d’autres options de traitement. La chirurgie est rarement nécessaire, mais elle peut être recommandée dans certains cas graves. La gonarthrose est une maladie qui affecte les personnes de tous âges. Il existe plusieurs façons de traiter la gonarthrose. Ces conseils peuvent vous aider à gérer les symptômes de la gonarthrose et à continuer à faire ce que vous aimez. N’hésitez pas à parler à votre médecin si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de la gonarthrose.

Quels sont les compléments alimentaires conseillés pour bie démarrer le printemps et se rebooster après l’hiver ?
Quels sont les modes de consommations du CBD ?

Plan du site