Dans quels cas utiliser un défibrillateur cardiaque ?

Chaque année, des milliers de personnes expérimentent des morts subites. Pourtant, pendant des situations d’arrêt cardiaque, le défibrillateur peut sauver des vies. Découvrez alors quand et comment utiliser le défibrillateur cardiaque.  

Quelles sont les fonctions d’un défibrillateur cardiaque ?

Avant d’estimer qu’un cas nécessite ou pas l’usage de défibrillateur automatique, il faut comprendre ses utilités. Le défibrillateur est un appareil, fonctionnant avec des batteries afin de faciliter le transport, qui génère de manière volontaire un choc électrique sur le cœur, lorsque ce dernier présente des désordres rythmiques. Sa fonction principale est le rétablissement du rythme normal du cœur. Ainsi, cet outil ne permet pas de traiter les origines de la maladie, mais uniquement de réactiver le cœur en attendant les secours. Conséquemment, il n’assure pas la survie du patient mais uniquement la possibilité de réaliser son traitement. Un défibrillateur cardiaque est régi par des lois spéciales. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter sur le site defibrillateur-center.com.

Comment utiliser un défibrillateur ?

La première étape à réaliser pour l’utilisation de défibrillateur est de le mettre en marche. Il est plutôt conseillé de le mettre du côté de l’oreille gauche. Ensuite survient la préparation de la personne qui a subi l’arrêt cardiaque et la connexion des câbles à électrode sur son corps. Ensuite, le médecin traitant analyse les battements de cœur de la victime. Quand la machine est activée, des indications sur le besoin de la mettre en charge apparaissent. Lors d’une instruction positive, l’application de choc sur le corps peut commencer. L’utilisation du défibrillateur ne s’arrête qu’avec le signalement du médecin. L’application des chocs électriques doit être traitée de la même façon. L’appareil peut être éteint quand les situations le permettent. Toutes ces actions doivent se faire rapidement et avec des gestes précis puisqu’il s’agit de premier secours.

Quels cas nécessitent l’utilisation d’un défibrillateur ?

L’usage de défibrillateur est nécessaire en cas de mort apparente, c’est-à-dire lorsque les contractions du cœur sont défaillantes. Son utilisation peut suivre le massage cardiaque à la suite d’un arrêt, de prime abord. Certains cas de crises cardiaques également exigent des chocs électriques, faisant usage du défibrillateur. La vente de défibrillateur et l’achat de défibrillateur sont d’ailleurs courants dans le milieu hospitalier. En outre, l’usage de l’appareil est recommandé pour l’arythmie cardiaque et la fibrillation ventriculaire. Il faudra être capable de reconnaitre chacune de ces situations afin de faire usage à temps du défibrillateur automatique puisque ce matériel est, dans la plupart des cas, la seule chance de survie des victimes.