Y a-t-il une limite d’âge à l’admission d’un résident en EHPAD ?

L’EHPAD accessible à partir de 60 ans 

L’âge d’admission en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) doit être au minimum de 60 ans. L’âge d’admission en EHPAD peut varier en fonction des établissements c’est donc auprès de ces derniers qu’il faudra prendre les renseignements souhaités. Pour les contacter, il est possible de trouver les coordonnées des établissements existant sur l’annuaire des EHPAD Sanitaire-social. Cet âge d’admission en EHPAD est donc à respecter pour pouvoir accéder à ce type d’établissement. Étant donné qu’il s’agit d’établissements réservés aux personnes âgées, l’âge d’admission en EHPAD de 60 ans permet donc de ne recevoir que des personnes d’un certain âge. Mais plus que l’âge d’admission en EHPAD à respecter, il faut également que certains critères soient remplis. Les personnes âgées admises en EHPAD doivent rencontrer des difficultés physiques ou mentales ne permettant pas d’effectuer des tâches du quotidien. Les personnes âgées qui ne sont pas dépendantes et qui souhaitent simplement voir leur quotidien facilité pourront se tourner vers des maisons de retraite qui seront plutôt des centres d’accueil collectif à la différence des EHPAD qui proposent une prise en charge complète et médicalisée (plus d’informations sur le sujet sur le blog Santé Avenir). Il est donc important de faire la distinction entre maisons de retraite et EHPAD, et de savoir qu’il existe des conditions d’accès à remplir pour pouvoir demander une admission en EHPAD. Qui plus est, lorsque la personne âgée souhaitant bénéficier d’une aide au quotidien a encore une certaine autonomie et qu’elle souhaite rester chez elle le plus longtemps possible, il peut être envisageable d’opter pour le maintien à domicile.

 

Qu’est-ce que le maintien à domicile ? 

Le maintien à domicile est une solution de plus en plus mise en place pour les personnes âgées en perte d’autonomie souhaitant rester vivre à leur domicile le plus longtemps possible. Il s’agit ici de mettre en place des aménagements adaptés en fonction des besoins de la personne et des difficultés qu’elle rencontre. Il peut par exemple s’agir d’aménagements sous la forme de travaux dans l’habitation pour rendre certaines tâches du quotidien plus faciles et plus accessibles. Mais il peut aussi s’agir de faire appel à une aide extérieure régulière. L’aide à domicile par exemple pourra intervenir afin de prendre en charge le ménage, les courses, le repassage ou encore la préparation des repas. L’auxiliaire de vie pourra prendre en charge le lever et le coucher, la prise des repas, la toilette, etc. Il est également possible d’opter pour le portage des repas directement à domicile (plus d’informations sur les services à domicile dédiés aux personnes âgées ici). Opter pour le maintien à domicile peut donc être un très bon moyen de conserver une certaine autonomie le plus longtemps possible pour ensuite opter pour un hébergement et une prise en charge en EHPAD si cela devient nécessaire.

Il est donc tout à fait possible d’accéder à un EHPAD lorsque l’on est âgé d’au moins 60 ans et que l’on rencontre des difficultés physiques et mentales ne permettant plus de prendre en charge des tâches quotidiennes. Mais il est également possible d’envisager la maison de retraite pour les personnes âgées autonomes, ou encore le maintien à domicile avec une aide adéquate pour les personnes âgées en perte d’autonomie.